La Marmolada
Point culminant des Dolomites, la Marmolada s'atteint par une course d'alpinisme cotée facile. Au programme : une télébenne, la traversée d'un glacier et une via ferrata. Bref, de quoi passer une super journée !
Première approche
Au départ du Lac de Fedaia, on montera d'abord au Pian dei Fiacconi par la Télébenne de la Marmolada. On marchera ensuite jusqu'au pied du Glacier de la Marmolada avant de s'équiper pour le remonter jusqu'à la via ferrata qui nous mènera presque jusqu'au sommet. On atteindra alors rapidement ce dernier par un chemin facile, en haut duquel un refuge nous attendra. Le retour se fera par le même itinéraire.
Le Glacier de la Marmolada vu depuis le sommet de la via ferrata.
Itinéraire à suivre
Etant donné que l'on se lance dans une course d'alpinisme et non dans une randonnée, je commence par un petit paragraphe sur le matériel de sécurité. Pour le glacier, on a besoin des crampons, du piolet, d'un baudrier et d'une corde pour s'encorder. Il faut également tout le "petit matériel" associé, pour se sortir d'une crevasse par exemple (mousquetons, poulie, broches à glace, ...) et bien évidemment un casque. Pour la via ferrata, des longes peuvent être utiles pour se sentir plus en sécurité, mais on peut facilement faire sans. Pour les personnes de petite taille, certains passages demandent beaucoup d'efforts et les longes deviennent alors très utiles en cas de défaillance.
On peut maintenant se lancer sereinement. L'itinéraire commence donc au Lac de Fedaia, plus précisément au Sud de la digue, au parking près de la Télébenne de la Marmolada. Depuis le parking on rejoint la télébenne en quelques pas.
Le départ de la Télébenne de la Marmolada.
Nous pourrions monter à pied, mais les télébennes ayant presque disparu en France, il serait dommage de ne pas en profiter. Pour la montée seulement, le prix est de 6€ par personne. Si toutefois vous vouliez monter à pied, il faudra faire les 560 premiers mètres de dénivelé par vous même. Pour plus d'information sur les horaires de la télébenne, consultez cette page (regardez les lignes d'horaires et de prix "Cabinovia Fedaia - Pian Fiacconi").
Pour notre part, nous avons choisi de tester la télébenne. Pour monter, il faut courir derrière la benne et sauter dedans. Pas d'inquiétudes, l'hiver les gens font ça avec leurs chaussures de skis aux pieds et leurs skis dans les mains. Une fois dedans, on ferme la barrière de sécurité et on se laisse tranquillement monter jusqu'au Pian dei Fiacconi où se trouve la gare d'arrivée de la Télébenne de la Marmolada. Les sensations sont différentes de celles d'un télésiège, c'est original. Pour descendre, il faut également sauter en marche, en arrière pour ne pas tomber.
La gare d'arrivée de la Télébenne de la Marmolada.
Une fois en haut de la Télébenne de la Marmolada, on va se diriger vers le Refuge du Glacier de la Marmolada et le monument que l'on voit juste au-dessus. Un escalier a été maçonné sur la roche pour nous y conduire.
Le Refuge du Glacier de la Marmolada et le monument vers lesquels il faut se diriger quand on est en haut de la Télébenne de la Marmolada.
L'escalier maçonné sur la roche, pour monter au Refuge du Glacier de la Marmolada et au monument.
Une fois arrivé au Refuge du Glacier de la Marmolada et au monument qui surplombent l'arrivée de la télébenne, on prend alors la direction du pied du Glacier de la Marmolada, sur notre droite quand on est face à la montagne.
Le pied du Glacier de la Marmolada depuis le Refuge du Glacier de la Marmolada et le monument, au-dessus de l'arrivée de la Télébenne de la Marmolada.
Arrivée au pied du Glacier de la Marmolada. On va monter par la langue de glace qui part en haut à droite de la photo.
Quand on arrive au pied du glacier, on s'équipe, on s'encorde et c'est parti ! On commence par remonter la première pente de glace droit dans la pente, plutôt sur la gauche.
On est équipé, alors c'est parti !
Ascension de la première partie du glacier, la plus verticale.
Ensuite, la voie normale traverse le glacier pour aller longer les falaises qui sont sur la droite de ce dernier. Lors de notre passage, le 15 Septembre 2016, le glacier était à vif et la trace passait au milieu d'un zone de crevasses. Nous avons préféré contourner cette zone de crevasses par la gauche.
En haut de la partie raide du glacier, la trace traverse une zone de crevasses. Nous avons rejoint la partie droite du glacier, au pied des falaises en contournant les crevasses par la gauche. Nous avons pris la langue de glace sans crevasse qui traverse le glacier à environ mi-hauteur de la photo.
Ensuite, la trace serpente sur la droite du glacier (sur la droite quand on monte) jusqu'à arriver à la via ferrata qui part sur la falaise, au fond à droite de la combe du glacier.
Le chemin qui remonte sur la droite du glacier, au pied des falaises.
Le chemin qui remonte le glacier, vers le pied de la via ferrata, dans les nuages.
Arrivée au pied de la via ferrata.
La via ferrata commence donc dès que l'on sort du glacier. Les longes pour s'assurer ne sont pas indispensables, les prises étant bonnes et le câble aidant bien pour se tracter et se retenir. Durant toute cette partie, on s'aide beaucoup des mains. Nous n'avons pas pris la peine de retirer les crampons.
Le début de la partie via ferrata.
Regard en arrière au début de la via ferrata.
Vue sur la fin de la via ferrata.
Regard en arrière sur la fin de la via ferrata. On voit que le câble est bien tendu et qu'il est facile de s'y tenir. Les nuages rendent la photo vertigineuse.
Arrivée en haut de la via ferrata.
Une fois en haut de la via ferrata, on arrive sur un chemin facile qui monte en pente douce jusqu'au Refuge de la Punta Penia (la Capanna Punta Penia).
Le chemin (dans les nuages) qui monte en pente douce jusqu'à la Capanna Punta Penia.
Il y a environ 500 mètres entre le haut de la via ferrata et la Capanna Punta Penia.
Arrivée à la Capanna Punta Penia.
Si la Capanna Punta Penia est fermée, il y a quand même une petite remise derrière dans laquelle il est possible de s'abriter. Lors de notre passage, le refuge était fermé et il neigeait violemment. La petite remise nous a donc semblé bien hospitalière.
La petite remise derrière la Capanna Punta Penia.
Le sommet de la Marmolada est alors tout proche, à quelques mètres. En haut du chemin par lequel on est arrivé, le refuge est juste sur la droite, le sommet est lui sur la gauche à environ 50 mètres. On ne peut pas le manquer, il est surmonté d'une immense croix et une colonne.
Deux plaques commémoratives à quelques mètres du sommet.
Le sommet de la Marmolada, marqué par une croix et une colonne.
Contrairement à d'habitude, je ne peux pas faire un tour d'horizon photographique, les nages ayant caché toute la vue quand nous étions au sommet de la Marmolada. D'ailleurs, la Marmolada, la montagne sur laquelle nous nous trouvons est en fait constituée de plusieurs sommets. Celui où nous sommes est la Punta Penia (3342 m) (d'où le nom du refuge tout proche). Une autre pointe, la Punta Rocca, située environ 340 mètres plus à l'Est, culmine elle à 3309 mètres d'altitude.
Après une bonne pause au sommet (dans la remise pour se réchauffer !), on fait donc demi-tour pour rentrer. On commence par redescendre en haut de la via ferrata.
Le chemin qui redescend de la Capanna Punta Penia au haut de la via ferrata. Avec les nuages un peu dissipés, on se rend compte qu'il passe juste au bord de la falaise et que celle-ci est vraiment abrupte.
Retour en haut de la via ferrata (on voit le piquet métallique auquel est fixé le câble).
On redescend alors sur le glacier par la via ferrata. Lors de notre passage, c'est à cet endroit que les nuages sont subitement remontés et nous avons ainsi pu profiter d'une vue magique sur le Glacier de la Marmolada.
Vue sur le bas du Glacier de la Marmolada depuis le haut de la via ferrata.
Redescente de la via ferrata.
Le haut du Glacier de la Marmolada durant la descente de la via ferrata. A gauche on voit la Punta Rocca.
En bas de la via ferrata, on retraverse le glacier (en contournant les crevasses si besoin) pour en ressortir là où l'on y était entré au début de notre itinéraire.
Une belle crevasse, juste au pied de la via ferrata quand on revient sur le glacier.
Redescente du Glacier de la Marmolada.
Arrivée dans la zone des crevasses.
Mmmmh ... Ca passerait probablement, mais on va éviter le coup de crampon dans le mollet quand on est seuls et que les nuages empêchent probablement les hélicoptères de voler.
Allez hop ! Contournement, comme à l'aller. On vise la roche au centre de la photo et quand il n'y a plus de crevasses sur la gauche, on se dirige vers la roche en bas à gauche de la photo.
Il ne reste alors plus qu'à redescendre la partie verticale du glacier. En bas de celle-ci on peut se déséquiper.
Descente du glacier vers la partie verticale.
En haut de la partie verticale du Glacier de la Marmolada. En haut à droite de la photo on voit l'arrivée de la télébenne.
Une fois déséquipé à la sortie du glacier, il faut revenir à l'arrivée de la télébenne. Pas la peine de repasser au monument et au Refuge du Glacier de la Marmolada par lesquels nous sommes monté. Il suffit de passer sur leur gauche et la gare de la télébenne apparaîtra d'un coup. Inutile également de se fier aux cairns : il y en a partout, sans logique ...
Les cairns un peu partout en bas du glacier.
Retour vers la gare d'arrivée de la télébenne. Elle est cachée juste derrière le centre de la photo.
Retour à la gare d'arrivée de la Télébenne de la Marmolada.
Le "Tunnel of Love" à l'arrière de la gare d'arrivée de la télébenne.
Depuis la gare d'arrivée de la télébenne, on redescend maintenant au parking du Lac de Fedaia par le chemin n°606. Attention cependant, ce chemin a plusieurs branches, dont une qui remonte vers une autre via ferrata qui mène aussi au sommet de la Punta Penia.
Le début du chemin n°606 au niveau de la gare d'arrivée de la télébenne (sur la gauche de la gare quand on a la montagne dans le dos).
On croise rapidement deux bifurcations où il faut suivre la direction "Diga Logo Fedaia".
La première bifurcation, au Pian dei Fiacconi. On voit que le chemin n°606, en plus d'aller tout droit, va aussi à gauche.
La deuxième bifurcation au Col del Bous.
A partir du Col del Bous (où se trouve la deuxième bifurcation), on commence progressivement à retrouver de la verdure. Quand on passe sous la télébenne, on a fait les deux tiers de la descente depuis le Pian dei Fiacconi.
Descente du chemin n°606 vers le Lac de Fedaia.
Passage sous la Télébenne de la Marmolada.
En chemin, on peut trouver des anciennes balles de la Première Guerre Mondiale, lorsque la frontière entre l'Autriche et l'Italie passait par la Marmolada.
Un projectile de la Première Guerre Mondiale trouvé en chemin.
Ensuite, il suffit de suivre le chemin en direction de la digue du Lac de Fedaia.
Bientôt de retour au Lac de Fedaia.
Le chemin qui redescend vers le Lac de Fedaia.
Quand on arrive à une route, il suffit d'aller sur la gauche pour revenir au parking d'où nous sommes partis.
Fin du chemin n°606.
Retour sur la route à la fin du chemin n°606.
Avant de clôturer la randonnée, je tiens à préciser que l'hôtel-restaurant près du parking sert une excellente polenta. De quoi bien se restaurer après une course d'alpinisme vraiment sympathique.
L'hôtel-restaurant qui sert la bonne polenta.
La "polenta du réconfort" après avoir essuyé la tempête de neige au sommet !
Voilà, c'est ainsi que s'achève cette superbe excursion sur la Marmolada, point culminant des Dolomites. Cette course d'alpinisme cotée F (facile) permet de se faire plaisir tout en étant débutant en alpinisme : on traverse un glacier et on passe par une via ferrata, mais l'itinéraire est assez fréquenté, une télébenne permet de "couper" presque la moitié du dénivelé, et un refuge nous attend au sommet en cas de problème.
Profil altimétrique
Tracé de la rando
Informations rando
Durée
7h 55min
Distance
11.09 km
Dénivelé
1294 m
Altitude max
3342 m
Altitude min
2048 m
Massif
Autre
Engagement
Logo Engagement Logo Engagement Logo Engagement Logo Engagement Logo Engagement
Exposition
Logo Engagement Logo Engagement Logo Engagement Logo Engagement Logo Engagement
Niveau physique
Logo Engagement Logo Engagement Logo Engagement Logo Engagement Logo Engagement
En famille
NON
Restrictions
Prévoir le matériel d'alpinisme nécessaire pour la traversée du glacier, ainsi que pour la via ferrata.